Définition du mot gras



Sommaire

Définition du mot gras

Définition du mot gras |

Définition : (fr-accord-s|??a|s) gras

  • Qui est formé de graisse. - Les parties grasses du corps. Substantivement, - Le gras du jambon. - Le gras du bras, de la jambe, L’endroit le plus charnu du bras, de la jambe.

  • (chim) - Corps gras : Corps onctueux, solubles dans l’éther et l’alcool, insolubles ou très peu solubles dans l’eau, et qui brûlent avec une flamme volumineuse. - L’huile, le suif, le beurre sont des corps gras.

  • (cuis) Se dit aussi des mets où il y a plus ou moins de graisse. - Ce bouillon est trop gras. - Cette soupe n’est pas assez grasse. - Cette sauce est trop grasse.

  • (fig) et (fam), - Faire ses choux gras de quelque chose. (cf|chou) - Dormir la grasse matinée. (cf|dormir)

  • (ext) Qui a beaucoup de graisse. - Il est gros et gras. - Bœuf gras. - Chapon gras. - Oie grasse. - Poulet gras. - Cette carpe est fort grasse. - Tuer le veau gras : Fêter par un copieux repas le retour de quelqu’un. - Voilà votre fils revenu, il faut tuer le veau gras. - Le bœuf gras. (cf|bœuf)

  • (fam) - Être gras comme un moine, être gras à lard : Être fort gras.

  • (partic) Se dit des mets, des aliments qui consistent en viande, ou qui sont préparés avec de la viande. - Un mets gras. - Bouillon gras. - Soupe grasse. - Dîner gras. - Jours gras : (reli) Se dit, dans l’église catholique, des jours où l’on mange de la viande, à la distinction des jours où il n’est pas permis d’en manger, et qu’on appelle jours maigres. - Cause grasse : Cause que les clercs du Palais choisissaient ou inventaient pour plaider entre eux, aux jours gras, et dont le sujet était plaisant. - Les jours gras : Les jours du Carnaval, qui sont le dimanche, le lundi et le mardi qui précèdent le carême. - Pendant les jours gras. - Passer les jours gras en quelque endroit. - Le Dimanche gras, le lundi gras, le mardi gras.

  • Qui est onctueux, qui ressemble à la graisse. - Fromage gras : Fromage mou qui n’a pas plus de consistance que le beurre. - Terre grasse : Terre forte, tenace, argileuse. - Cette plante demande une terre grasse. - Ces terres sont fort grasses. - Terre grasse : Argile dont on se sert pour dégraisser les habits et pour en ôter les taches. - Argile grasse : Argile qui contient un peu de silice. - Terres grasses : Terres fertiles et abondantes. - Ce sol, ce terroir, ce pays est gras : Il abonde en blés et en pacages.

  • (fam) - Le pavé est gras : Il est couvert d’une boue qui fait glisser. - Il fait mauvais marcher, le pavé est fort gras.

  • (fig) Se dit de propos licencieux. - Conte gras. - Vin gras : Vin qui file comme de l’huile. - Figues grasses : (ucf|figue)s qui avec le temps ont contracté une espèce de graisse. - Encre grasse : Encre qui s’épaissit avec le temps, ou dont on se sert pour certaines impressions grossières. - Caractères gras : (term|Typographie) Type des caractères larges, épais et écrasés.

  • (ext) Sali, imbu de graisse ou de quelque autre matière onctueuse. - Il a les mains toutes grasses. - Son habit, son chapeau est gras. - Cheveux gras.

  • (fig) Qui a de la consistance, qui est épais. - Plantes grasses : Plantes dont les feuilles sont épaisses, charnues et juteuses. - La joubarbe, les cactus sont des plantes grasses. - Avoir la langue grasse : Avoir la langue épaisse, éprouver quelque embarras dans la prononciation prononcer mal certaines consonnes et principalement les r. On dit plus ordinairement et adverbialement Parler gras, grasseyer.

  • (anal) - Avoir la poitrine grasse, une toux grasse : (méde) Être sujet à une toux suivie de l’expectoration de mucosités épaisses. - Couleur grasse, Couleur qui est couchée avec abondance.

  • (term|Beaux-Arts) Moelleux. - Contours gras - Peindre à gras : Retoucher avant que la couleur soit sèche. (fr-inv|??a) gras (m)

  • Substantif : substance grasse. - Riz au gras. - Faire gras, Manger gras : Manger de la viande les jours maigres.

  • (fam) Rouler un gras : Faire une cigarette de cannabis.

  • (term|Beaux-Arts) Qualité moelleuse. - Le gras de ce tableau. (fr-inv|??a) gras

  • Adverbialement. - Parler gras : Grasseyer. - Peindre gras : Peindre par couches épaisses. (ébauche-pron|fr) bœuf chou dormir (-réf-)

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot gras

    Expression : hij is nog zo groen als gras : il est à peine sorti de lœuf naar gras smaken : navoir aucun goût.

    Votre commentaire sur la définition du mot
    gras


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    gras
    Etendez votre recherche :
    Citation gras | Citation sur gras | Poèmes gras | Proverbes gras | Petites phrases sur gras | Rime avec gras |


  • Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.