Définition du mot gens



Sommaire

Définition du mot gens

Définition du mot gens |

Définition : gens (fp) (Pluriel de gent)

  • Personnes en nombre indéterminé. - Des gens de bien. - Des gens de goût. - Des gens de talent. - Des gens de parole. - Ils se sont conduits en gens de cœur. - Ce sont des gens de marque. - Des gens de qualité. - Des gens de rien. - Des gens sans aveu. - Il y a parmi eux beaucoup de gens en place. - Consulter les gens du métier. gens (mf)

  • Accompagné d’un adjectif, celui-ci se met au féminin s’il le précède immédiatement, et au masculin s’il le suit. - Ce sont de méchantes gens. - Bonnes gens vous croyez cela! - Il s’accommode de toutes gens. - De telles gens sont à plaindre. - De vieilles gens, les meilleures gens du monde. - Les gens âgés sont frileux. - Les vieilles gens. - Des gens instruits. - Des gens mal élevés.

  • Lorsque le mot est précédé d’un adjectif des deux genres, on met Tous au masculin. - Tous les honnêtes gens. - Tous les habiles gens.

  • Quand au contraire l’adjectif qui précède gens est féminin, on met Toutes. - Toutes les vieilles gens.

  • On met aussi Tous au masculin lorsque gens est suivi d’une épithète ou de quelque autre mot déterminatif. - Tous les gens sensés, raisonnables, pieux, etc. - Tous les gens qui raisonnent. - Tous les gens de bien. - Tous les gens en place. - Tous ces gens-ci. - Tous ces gens-là. - Tous gens bien connus. - Tous gens d’esprit et de mérite. - Les gens du monde, les personnes qui vivent dans le monde, qui ont les habitudes et les manières de la société élégante. gens (m)

  • Se met toujours au masculin lorsquil est sujet. - Quoique déchus de leurs honneurs et de leur fortune, ces gens paraissent heureux. - instruits par l’expérience les vieilles gens sont soupçonneux.

  • Il se dit aussi quelquefois par opposition à Ceux qui possèdent à fond telle ou telle science. - Mettre la science à la portée des gens du monde. - Ce sont des gens de l’autre monde. ce sont des personnes extravagantes.

  • Il ne se dit jamais en parlant d’un nombre déterminé de personnes, à moins qu’il ne soit précédé de certains adjectifs, comme dans ces exemples : - Il y vint trois pauvres gens. - Nous étions dix honnêtes gens. - Ces quatre frères étaient quatre braves gens. - Des milliers de gens, etc. beaucoup de gens en nombre indéterminé. - Il y a des milliers de gens qui voudraient être à votre place.

  • Suivi de la préposition « de » et d’un nom qui désigne une profession, un état quelconque, signifie « Tous ceux qui sont de cet état, de cette profession ». - Les gens de robe. - Les gens d’église. - Les gens de guerre. - Les gens d’épée. - Les gens de loi. - Les gens de mer. - De nombreux gens de lettres. - Les gens de finance. - certains gens d’affaires.

  • Ceux qui sont d’un parti, par opposition à ceux de l’autre. - Nos gens ont battu les ennemis. - Nos gens ont été repoussés. - Je craignais que ce ne fussent des ennemis, et c’étaient de nos gens. - Nos gens battirent les vôtres. - Dix de nos gens y périrent.

  • (vx) Personnes qui sont d’une même partie de jeu, de festin, etc. - Tous nos gens sont arrivés, faites servir le dîner. - Tous nos gens sont au rendez-vous. - Les gens du roi se disait des procureurs et avocats généraux, des procureurs et avocats du roi.

  • (ucf|domestique)s. - Tous mes gens sont malades. - Un de ses gens. - Appeler ses gens. - Les gens de maison. gens (f) (fr-accord-mf | s=gens | p=gentes | ps= | pp= )

  • (term|Histoire, Anthropologie) (ucf|clan) familial antérieur à la famille. - Ce quétait la gens dans ces âges reculés, nous ne pouvons que lentrevoir en la considérant dans sa décadence, (...). En opérant sur ces données, nous sommes conduits à reconnaître dans la gens, la famille , non pas la famille se démembrant incessamment à la mort de son chef, mais la famille maintenant son unité de génération en génération. (G. Bloch ; La République romaine -1913) - Le Sénat est la représentation des gentes. Quand la gens Claudia entre dans la cité, elle prend place aussitôt dans le Sénat. De même les gentes albaines transférées à Rome, après la destruction dAlbe. (G. Bloch ; La République romaine -1913)

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot gens

    Expression : gens de sac et de corde, scélérat qui mérite d’être noyé ou pendu.. (vx) Droit des gens, droit de lhomme, droit des peuples.
    Approchant : gendarme, gentil, gentilé, gentilhomme, gentilité, gentillesse, gentiment

    Votre commentaire sur la définition du mot
    gens


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    gens
    Etendez votre recherche :
    Citation gens | Citation sur gens | Poèmes gens | Proverbes gens | Petites phrases sur gens | Rime avec gens |


    Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.