Définition du mot gâter



Sommaire

Définition du mot gâter

Définition du mot gâter |

Définition :

  • (ucf|endommager), mettre en mauvais état, abîmer en donnant une mauvaise forme ou autrement. - La nielle a gâté les blés. - La grêle a gâté les vignes. - La petite vérole lui a gâté le teint. - La lecture continuelle gâte la vue. - Il sest avisé de retoucher ce tableau et la gâté. - Fruit gâté. - Sa mauvaise grâce a gâté notre plaisir. - Laffectation gâte les dons naturels. - En voulant refaire son vers, il l’a gâté. - Ce trait faux gâte tout le passage.

  • (fig) … - L’âge a gâté la main à ce peintre, à ce chirurgien, L’âge lui a rendu la main moins légère, moins sûre.

  • (fig) (fam) … - Se gâter la main, S’habituer à négliger les règles de l’art, en faisant des travaux peu soignés. - Cet artiste s’est gâté la main.

  • (fam) … - Gâter les affaires, Empêcher, par malice ou par gaucherie, qu’un arrangement ait lieu ; détruire le bon accord qui règne entre les personnes. - Cest un homme sans éducation qui gâtera les affaires. On dit à peu près de même : - Cet événement pourrait bien gâter les affaires. - Ils étaient sur le point de s’entendre, mais il échappa à l’un d’eux un mot qui gâta les affaires. - Cela ne gâte rien, se dit pour signifier qu’un avantage s’ajoute à d’autres avantages. - Ce jeune homme est fort instruit et, ce qui ne gâte rien, il est très bien élevé.

  • (fig) … - Gâter le métier, Diminuer le profit de son métier, en donnant sa marchandise ou sa peine à trop bon marché. - Cest gâter le métier que de vendre si bon marché cette étoffe. - Cest un parrain trop généreux, il gâte le métier. - Vous mettez trop de zèle à remplir vos fonctions : vous gâtez le métier.

  • (ucf|salir), tacher. - Une voiture m’a éclaboussé, et la boue a gâté mon manteau.

  • (ucf|corrompre), dépraver, dévoyer. - La lecture des mauvais livres gâte les jeunes gens, leur gâte l’esprit. - On l’a gâté par des louanges exagérées et maladroites. - Le succès l’a gâté.

  • (fig) (ucf|encourager), entretenir quelqu’un dans ses défauts, dans ses vices par trop d’indulgence, de complaisance. - Ces parents sont trop faibles : ils gâtent follement leurs fils. - à gâter les enfants, on leur rend les plus mauvais services. - Cest un(e) enfant gâté(e). - (ext) Enfant gâté(e), Qui est capricieux, exigeant, d’humeur mobile. - Cest un caprice denfant gâté(e). - Cette femme est très enfant gâté. - (fig) Cet écrivain est lenfant gâté du public, du succès. se gâter (t)

  • (propre) Se corrompre. - La viande se gâte à la chaleur. - Ces confitures se gâteront à lhumidité. - Ce vin commence à se gâter, se gâte. - Ces fruits se sont gâtés.

  • (fig) Se dit, en parlant des changements de bien en mal, de la dépravation des mœurs, du goût. - Ce jeune homme se gâte depuis qu’il fréquente de mauvais camarades. - Je lai connu doux et modeste, il sest gâté au contact des flatteurs. - Chez ce peuple, le goût et les mœurs se gâtèrent en même temps. - Le temps se gâte, Le temps commence à devenir mauvais.

  • (fig) (fam) … - Cela se gâte, cela commence à se gâter, Les choses prennent, commencent à prendre une fâcheuse tournure.

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot gâter


    Votre commentaire sur la définition du mot
    gâter


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    gâter
    Etendez votre recherche :
    Citation gâter | Citation sur gâter | Poèmes gâter | Proverbes gâter | Petites phrases sur gâter | Rime avec gâter |


    Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.