Définition du mot garnir



Sommaire

Définition du mot garnir

Définition du mot garnir |

Définition : garnir (t) (2egroupe)

  • (ucf|fournir), pourvoir des choses nécessaires. - Garnir une maison de meubles. - Garnir une bibliothèque de livres, un buffet de vaisselle. - (absol) Garnir un étui, un nécessaire. - Avoir la bourse bien garnie, le gousset bien garni. - Garnir un lit, Y mettre des matelas, des draps, des couvertures. - Chambre garnie, Maison garnie, Chambre, maison que l’on loue fournie de toutes les choses nécessaires. - Chambre garnie, appartement garni à louer. On dit plutôt aujourd’hui - Chambre meublée, Appartement meublé. Mais on dit encore - Loger en garni, c’est-à-dire en chambre garnie. - Habiter en garni, un garni. garnir (t) (2egroupe)

  • (ucf|joindre) à quelque chose comme ornement, comme accessoire, etc... , en parlant de choses. - Garnir une robe de dentelle. - Garnir un chapeau de fleurs, garnir de persil, de légumes une pièce de bœuf. - Garnir de treillages les murs d’un jardin. - Faire garnir une porte de bourrelets, pour empêcher le vent de pénétrer. - (ext) Garnir une épée, Y mettre une garde. - Garnir des fauteuils, un canapé, etc. Les rembourrer de crin, de laine, etc.

  • Être le complément nécessaire ou l’ornement, l’accessoire de quelque chose, en parlant de choses. - Les meubles qui garnissent un appartement. - Les statues qui garnissent une terrasse. - Les cheveux qui garnissent le derrière de la tête.

  • (cuis) … - Choucroute garnie, Choucroute à laquelle sont ajoutées des saucisses ou des tranches de jambon, etc. - Assiette garnie, Assiette de charcuteries diverses.

  • (ucf|remplir), occuper un certain espace. - Une foule de curieux garnissaient les deux côtés de la route. - La salle se garnit, commence à se garnir de monde, elle s’est garnie en un instant. - Cette campagne commence à se garnir de beaux arbres.

  • (ucf|doubler), (ucf|renforcer) avec quelque chose, pour faire durer plus longtemps, en parlant de choses. - Garnir des bas. - Garnir un chapeau en dedans d’une coiffe et d’un cuir.

  • (term|Procédure) … - Plaider main garnie, plaider la main garnie, les mains garnies, Jouir, pendant le procès, de ce qui est en contestation. - On lui fait un procès, mais il plaide main garnie.

  • (hérald) … - Épée garnie, épée dont la garde est d’un autre émail que la lame.

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot garnir


    Votre commentaire sur la définition du mot
    garnir


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    garnir
    Etendez votre recherche :
    Citation garnir | Citation sur garnir | Poèmes garnir | Proverbes garnir | Petites phrases sur garnir | Rime avec garnir |


    Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.