Définition du mot gamme



Sommaire

Définition du mot gamme

Définition du mot gamme |

Définition :

  • Les sept notes principales de la musique disposées selon leur ordre naturel dans l’intervalle d’une octave. - Apprendre la gamme. Savoir la gamme.

  • Gamme diatonique, celle qui procède par tons et demi-tons ; gamme majeure, celle où la première tierce est majeure ; gamme mineure, celle où la première tierce est mineure. - Il Pythagore appliqua aux cordes tendues par des poids l’expérience qu’il avait faite, et il forma la gamme du genre diatonique. — Denis Diderot, Opin. des ancien phil. (pythagorisme.)

  • Gamme chromatique, gamme qui procède par demi-tons.

  • Figuré et familièrement. - Chanter sa gamme à quelquun, le réprimander et lui dire des vérités dures. - Si je rencontre ce monsieur Mirobolan, je m’en vais lui chanter diablement sa gamme. — Hauteroche, Crisp. médec. III, 9. - Je vais bien te chanter ta gamme. — Paul Scarron, Virg. trav. IV. - Ne t’afflige point tant, va, ma petite femme ; Je m’en vais le trouver et lui chanter sa gamme. — Molière, Éc. des mar. II, 11. - Pas ne finit mère abbesse sa gamme Sans sermonner et tempêter beaucoup. — Jean de la Fontaine, Psaut.

  • En même gamme, sur le même ton. - Il lui répondit en même gamme.

  • Changer de gamme, changer de langage, de conduite. - Force lui fut qu’elle changeât de gamme. — Jean de la Fontaine, Mari conf.

  • Hors de gamme, ne sachant plus que faire, mis dans l’embarras. - Croyant par là les galants hors de gamme. — Jean de la Fontaine, On ne s’avise …

  • Mettre quelquun hors de gamme, le déconcerter, lui rompre ses mesures, le réduire à ne savoir plus que répondre. - Ma foi, tous ces détours me mettent hors de gamme. — Hauteroche, Soup. mal apprêté, 1. - En sachant la passion dominante de chacun, on est sûr de lui plaire ; et néanmoins chacun a ses fantaisies contraires à son propre bien, dans l’idée même qu’il a du bien ; et c’est une bizarrerie qui met hors de gamme. — Blaise Pascal, Pensées, t. I, p. 287, édit. LAHURE.

  • En un autre sens, être hors de gamme, nêtre pas en mesure. - Villeroy était destiné pour la Flandre, Boufflers était hors de gamme et tous les autres maréchaux aussi ; restait Villars … — Louis de Rouvroy, 143, 84.

  • Crier à haute gamme, crier très fort. - Il continuait toujours le premier air ; Hortensius, en colère, le frappa plus ferme qu’auparavant, ce qui fit crier le vielleux en haute gamme, Auteur

  • Un fou de haute gamme, un fou achevé.

  • Ceci passe votre gamme, ceci est au-dessus de votre portée.

  • Gamme ou gamma ut, s’est dit primitivement de la série des premiers degrés diatoniques.

  • (phys) Dans la construction chromatique de Chevreul, gamme franche, nom de soixante-douze couleurs distinctes, divisées chacune en vingt tons, et dites franches parce que les dix premiers tons au moins de chacune d’elles ne contiennent pas de noir.

  • Il se dit en général d’une succession de nuances. - Une planche coloriée qui donne la gamme des nuances de la peau et des yeux chez l’homme. — (Broca, Presse scientif. 1er juillet 1865, p. 30.)

  • En peinture, gamme de tons, succession de tons, de couleurs qui s’harmonisent.

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot gamme

    Synonyme : clavier, registre, suite, échelle, éventail

    Votre commentaire sur la définition du mot
    gamme


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    gamme
    Etendez votre recherche :
    Citation gamme | Citation sur gamme | Poèmes gamme | Proverbes gamme | Petites phrases sur gamme | Rime avec gamme |


    Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.