Sommaire

Définition du mot échec

Définition du mot échec |

Définition :

  • Attaque sur le roi, au jeu d’échecs, de sorte qu’il est obligé de se retirer ou de se couvrir. (fr-rég|e.??k)

  • Coup par lequel, au jeu des échecs, on met le roi en péril. - Faire échec au roi. - Faire échec et mat, Gagner la partie.

  • (fig) Obstacle, gène, embarras causés à quelqu’un. - Faire échec à quelqu’un. - Tenir quelqu’un en échec, c’est l’empêcher d’agir, de se déterminer.

  • (ext) Revers momentané dans une entreprise. - L’armée ennemie a éprouvé plusieurs échecs. - Ses démarches ont abouti à un échec. - C’est un échec à sa fortune. - Il a eu un échec à son examen.

  • ((p)) Jeu qui se joue par deux personnes sur un tablier, appelé échiquier, avec huit pièces et huit pions de chaque couleur. - On ne perd aux échecs que par sa faute. - Une partie d’échecs. - Un grand joueur d’échecs.

  • (prov) … - Au jeu des échecs, les fous sont les plus proches des rois.

  • Pièces avec lesquelles on joue à ce jeu, considérées toutes ensemble. - Des échecs d’ivoire, de buis, d’ébène.

  • Menacé de perdre son roi au prochain coup. - Tu ne peux pas jouer ici car tu es échec. - Être échec et mat, c’est perdre la partie. (-réf-)

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot échec


    Votre commentaire sur la définition du mot
    échec


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    échec
    Etendez votre recherche :
    Citation échec | Citation sur échec | Poèmes échec | Proverbes échec | Petites phrases sur échec | Rime avec échec |