Définition Câblé, ée



Câblé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : kâ-blé, blée
Etymologie : Langage des ouvriers et des paysans, chable ; chable ou cable, dit Chifflet dans sa Grammaire ; espagn. cable ; portug. cabre ; ital. cappio, cordon, noeud; de capulum, caplum, corde, qui se trouve dans Isidore. Diez remarque que cette présence de capulum dans Isidore, qui est du VIIe siècle, exclut l'origine arabe (habel, câble), les mots arabes n'étant entrés dans les langues romanes que longtemps après. On avait, dans l'ancien français, chaable, machine de guerre (voy. ), mot d'une tout autre origine, mais qui a été confondu de bonne heure avec câble, puisque le poëme des Saxons et le roman de la Rose, pour câble, ont dit cheable, chaable, dont les deux voyelles ea ou aa ne s'expliquent que par cette confusion. L'accent circonflexe que nous mettons sur câble, s'explique de la même façon ; ayant confondu cable avec chaable, on a mis l'accent pour indiquer la suppression d'un a.

Voir les citations du mot Câblé, ée
Définition et signification du mot Câblé, ée

Câblé, ée

Définition du mot Câblé, ée : - Terme de blason. Croix câblée, croix formée ou couverte de cordes ou de câbles.

Définition du mot Câblé, ée : - Muni d'un câble. Ancre câblée.

Définition du mot Câblé, ée : - Terme d'architecture. Se dit d'une moulure sculptée de manière à présenter l'apparence d'un câble.


Votre commentaire sur la définition du mot

Câblé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur câblé, ée
Citations câblé, ée | Poèmes câblé, ée | Proverbes câblé, ée | Dicton câblé, ée