Définition Branché, ée



Branché, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : bran-ché, chée
Etymologie : Picard, branke ; bourguig. brainche ; provenç. branca fém. et branc masc. ; ital. branca ; valaque, brëncë, patte de devant (bas-latin, branca leonis, pied de lion, sorte de plante, dans un texte du XIe siècle). Diez remarque que branca doit être fort ancien et peut-être même avoir appartenu à la latinité, puisqu'il se trouve dans le valaque, qui fut, de si bonne heure, séparé du domaine de la langue latine. Il est disposé à le rattacher au celtique : ancien gaél. brac, cornw. brech, qui signifient bras (les branches d'un arbre sont ses bras) ; d'où le bas-breton brank, branche, qui alors n'aurait pas emprunté ce mot aux langues romanes.

Voir les citations du mot Branché, ée
Définition et signification du mot Branché, ée

Branché, ée

Définition du mot Branché, ée : - Perché. Un faisan branché.

Définition du mot Branché, ée : - Pendu.


Votre commentaire sur la définition du mot

Branché, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur branché, ée
Citations branché, ée | Poèmes branché, ée | Proverbes branché, ée | Dicton branché, ée