Définition Essorillé, ée



Essorillé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : è-so-ri-llé, llée, ll mouillées
Etymologie : Génev. essourer des couvertures, les mettre à l'air ; s'essourer, sortir de chez soi pour prendre l'air ; provenç. essaureiar, eisaurar ; ital. sorare ; du bas-latin exaurare, prendre le vent, de ex, et aura, vent (voy. ). C'est en vertu de cette étymologie que essorer veut dire mettre à l'air et s'élancer dans les airs.

Voir les citations du mot Essorillé, ée
Définition et signification du mot Essorillé, ée

Essorillé, ée

Définition du mot Essorillé, ée : - À qui les oreilles ont été coupées ou détruites d'une façon quelconque.


Votre commentaire sur la définition du mot

Essorillé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur essorillé, ée
Citations essorillé, ée | Poèmes essorillé, ée | Proverbes essorillé, ée | Dicton essorillé, ée