Définition Grossier, Ière



Grossier, ière
Nature : adj.
Prononciation : grô-sié, siè-r'
Etymologie : Gros ; Berry, groussier, qui a de l'embonpoint : une jolie fille bien groussiere et bien fraîche ; provenç. grossier ; catal. grosser ; espagn. grosero ; portug. grosseiro ; ital. grossiere, grossiero.

Voir les citations du mot Grossier, ière
Définition et signification du mot Grossier, ière

Grossier, Ière

Définition du mot Grossier, Ière : - Mot formé de gros, qu'on applique presque toujours avec un sens défavorable à ce qui manque de ténuité, de finesse, de délicatesse. Un air grossier. Les parties les plus grossières d'une liqueur.

Définition du mot Grossier, Ière : - Qui n'est pas délicatement fait, proprement fait. Ce bâtiment est d'une architecture grossière. Un travail grossier.

Définition du mot Grossier, Ière : - Fig. Il se dit de ce qui n'a rien de délicat, au moral.

Définition du mot Grossier, Ière : - Fig. Mal poli, inculte de moeurs et d'esprit.

Définition du mot Grossier, Ière : - Qui suppose ignorance, sottise, maladresse.

Définition du mot Grossier, Ière : - Incivil, malhonnête. Un grossier personnage.

Définition du mot Grossier, Ière : - Obscène. Il était grossier dans ses propos.

Définition du mot Grossier, Ière : - Marchand grossier. Cette locution vieillit ; on dit marchand en gros.

Définition du mot Grossier, Ière : - S. m. Ce qui est grossier.


Votre commentaire sur la définition du mot

Grossier, Ière



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur grossier, ière
Citations grossier, ière | Poèmes grossier, ière | Proverbes grossier, ière | Dicton grossier, ière