Définition du mot grossièreté



Sommaire

Définition du mot grossièreté

Définition du mot grossièreté |

Définition : grossièreté (f)

  • Caractère de ce qui manque de finesse, de délicatesse. - La grossièreté d’une étoffe, d’un drap, d’une toile. - La grossièreté des traits. - La grossièreté de cette architecture.

  • Rudesse qui vient du défaut de culture, d’éducation. - La grossièreté d’un peuple barbare. - Dans ces temps d’ignorance et de grossièreté. - Grossièreté de mœurs.

  • Impolitesse, défaut de civilité dans ce qu’on dit ou ce qu’on fait. - Il a agi avec une grossièreté révoltante. - La grossièreté de sa conduite est impardonnable. - Cet homme est de la dernière grossièreté.

  • Manière de parler grossière. - Dire une grossièreté à quelqu’un. - Il lui a dit des grossièretés.

  • Ce qui suppose beaucoup d’ignorance, de sottise, de déraison ou de maladresse. - Cela fait mieux ressortir la grossièreté de cette faute, de cette bévue. - La grossièreté d’une erreur d’une illusion. - Ce mensonge est d’une telle grossièreté qu’on ne peut pas en être dupe. (-réf-)

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot grossièreté


    Votre commentaire sur la définition du mot
    grossièreté


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    grossièreté
    Etendez votre recherche :
    Citation grossièreté | Citation sur grossièreté | Poèmes grossièreté | Proverbes grossièreté | Petites phrases sur grossièreté | Rime avec grossièreté |


  • Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.