Définition du mot mener



Sommaire

Définition du mot mener

Définition du mot mener |

Définition : mener (t) (1ergroupe)
  • (ucf|conduire) quelqu’un vers un être ou une chose. - Vous savez le chemin, menez-nous. - Si vous n’y êtes jamais allé, je vous y mènerai. - Mener un enfant à l’école. - Mener la mariée à l’autel. - Mener un aveugle par la main. - Menez-moi chez lui. - Mener des troupes au combat, à l’assaut, au feu.
  • Par extension, - Ce chemin mène à tel endroit, On va, par ce chemin, à tel endroit.
  • (prov) , - Tout chemin mène à Rome. Voyez « chemin ». - Cela ne mène à rien, On n’en saurait espérer aucun avantage.
  • (prov) et (fig), - C’est un aveugle qui mène l’autre. On dit aussi - C’est un aveugle qui en conduit un autre. Voyez « aveugle ». mener (t) (1ergroupe)
  • Conduire par force en quelque endroit. - Mener en prison. - On le menait au supplice. - Mener le deuil, dans une cérémonie funèbre, être à la tête des parents, des amis, de toutes les personnes qui forment le cortège. - On dit plutôt aujourd’hui - Conduire le deuil. - Mener la danse, être à la tête de ceux qui dansent. - On a dit dans le même sens - Mener le branle.
  • (fig) , - Mener la danse, Entraîner les autres, prendre l’initiative et la direction d’un mouvement. - Une terrible rébellion s’organise : c’est ce fameux agitateur qui mène la danse. On dit aussi - Mener le branle, mener le jeu. mener (t) (1ergroupe)
  • Se dit aussi des Animaux. - Mener les bêtes aux champs. - Mener paître des vaches. - Mener les chevaux boire, les mener à l’abreuvoir. - Mener les chevaux au marché. - Mener un cheval à la main. - Mener des chiens en laisse.
  • (fig) , - Mener de front. Voyez « front ». mener (t) (1ergroupe)
  • (ucf|diriger) un véhicule, une embarcation. - Mener une charrette. - Mener un bateau, une barque. Absolument, - J’ai un cocher qui mène grand train.
  • (fig) , - Mener bien sa barque. Voyez « barque ». mener (t) (1ergroupe)
  • (ucf|voiturer) quelqu’un ou quelque chose. - Mener du blé au marché, des marchandises à la foire, du bois par bateau. - J’ai là ma voiture, voulez-vous que je vous mène quelque part ? mener (t) (1ergroupe)
  • Se faire accompagner de ou par. - Il mène bien des gens à sa suite. - Il mena tout son monde avec lui. mener (t) (1ergroupe)
  • (fig) Faire agir, gouverner quelqu’un à sa guise. - Il le mène comme il veut. - C’est un pauvre homme, il se laisse mener par sa femme.
  • (fig) et (fam), - Mener quelqu’un à la baguette. Voyez « baguette ».
  • (fig) et (fam), - Mener quelqu’un par le nez, par le bout du nez, Abuser de l’ascendant qu’on a sur quelqu’un pour lui faire faire tout ce qu’on veut. - C’est un homme à mener par le nez, C’est un homme faible, crédule, sans caractère.
  • (fig) et (fam), - Mener quelqu’un en lisière, tenir en lisières, Tenir sous sa dépendance.
  • (fig) et (fam), - Mener quelqu’un en laisse. Voyez « laisse ». - Mener doucement quelqu’un, Le conduire avec ménagement, l’épargner, éviter de le fâcher, de le révolter. - C’est un enfant timide, menez-le doucement. - Mener rudement quelqu’un, Le forcer à faire ce qu’on veut.
  • (fig) et (fam), - Mener quelqu’un tambour battant, le mener bon train, grand train. Voyez « battre » et « train ». - Mener loin quelqu’un, L’engager dans une affaire plus qu’il ne lui conviendrait; l’entraîner dans une démarche dont on ne peut prévoir les conséquences. - Si vous prenez ses paroles pour des vérités, il vous mènera loin. Dans un sens un peu différent, - Mener loin quelqu’un, Lui donner bien de la peine, lui susciter bien des ennuis.
  • (term|Chasse) Forcer à suivre. - Le cerf a mené bien loin la chasse; il l’a menée jusqu’à tel endroit. mener (t) (1ergroupe)
  • (fig) (ucf|diriger), déterminer les hommes. - L’ambition, l’intérêt le mène. - Le talent mène plus souvent à la réputation qu’à la fortune. - Le jeu mène loin. mener (t) (1ergroupe)
  • Signifie encore, en parlant des Choses, (ucf|administrer), diriger. - Mener la maison, le ménage. - Mener une négociation, une affaire. - Une affaire bien menée.
  • (fam) , - Mener rondement une affaire, La traiter avec activité, avec promptitude, sans trop s’attacher aux détails. - Mener une vie sainte, une vie honnête, une vie exemplaire, une vie scandaleuse, Vivre saintement, honnêtement, de manière exemplaire, scandaleusement, etc. - Mener un train, un grand train, grand train. - Mener la vie à grandes guides. Voyez « train », « guide ».
  • (fig) , - Mener grand deuil de quelque chose, En être fort attristé.
  • (fam) , - Mener grand bruit, Faire grand fracas.
  • Par extension, - Mener loin quelqu’un, lorsqu’il s’agit de choses qui se dépensent ou se consomment, signifie Fournir longtemps aux besoins de quelqu’un, lui durer longtemps. - Ces provisions peuvent encore nous mener loin. Il s’emploie plus ordinairement avec la négation. - Cet argent ne le mènera pas loin, pas bien loin, guère loin. - Ces munitions ne nous mèneront pas loin, ne peuvent nous mener bien loin.
  • On dit absolument. - Cela ne mène pas loin.

    Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot mener

    Expression : mener la danse, mener le bal mener à la baguette mener en bateau mener par le bout du nez chemin aveugle front barque baguette laisse battre train train guide (-réf-) (R:DAF8)
    Synonyme : abo, aboso, bo, boso, kabayero, señor, señora

    Votre commentaire sur la définition du mot
    mener


    Les définitions
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

    Rechercher une définition Trouver des poésies
    Les synonymes
    A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


    mener
    Etendez votre recherche :
    Citation mener | Citation sur mener | Poèmes mener | Proverbes mener | Petites phrases sur mener | Rime avec mener |


  • Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.