Définition Envoyé, ée



Envoyé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : an-vo-ié, iée ; plusieurs disent an-voi-
Etymologie : Bas-lat. invultare, invultuare, de in, en, et vultus, face ; à cause de l'image qu'on faisait de la personne qu'on voulait envoûter. Cependant Diez, remarquant que cette opération magique se disait en latin devotare, pense que le français a formé un mot semblable invotare, envoûter ; mais invotare aurait donné envouer comme devotare, dévouer. Il faut s'en tenir à ce que donne le bas-latin. Dans tous les cas, c'est à tort que l'Académie met un accent circonflexe, comme si le mot venait de voûte.

Voir les citations du mot Envoyé, ée
Définition et signification du mot Envoyé, ée

Envoyé, ée

Définition du mot Envoyé, ée : - Qu'on a fait aller vers. Un messager envoyé à la hâte.

Définition du mot Envoyé, ée : - Qu'on a fait porter vers. Un cadeau envoyé à un ami.


Votre commentaire sur la définition du mot

Envoyé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur envoyé, ée
Citations envoyé, ée | Poèmes envoyé, ée | Proverbes envoyé, ée | Dicton envoyé, ée