Définition Encanaillé, ée



Encanaillé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : an-ka-nâ-llé, llée, ll mouillées
Etymologie : Génev. incan, inquant ; provenç. enquant, encant ; catal. encant ; anc. espagn. encante ; espagn. mod. encanto ; ital. incanto ; du latin in quantum, à combien. Les formes inquant, enquant, et le sens prouvent cette origine ; ce qui écarte le verbe incantare, crier en une sorte de chant ; bien qu'on ne puisse nier qu'incantare ait agi par une fausse assimilation, et ait produit, par exemple, enchantement, pour action de mettre à l'encan : XIIIe s.

Voir les citations du mot Encanaillé, ée
Définition et signification du mot Encanaillé, ée

Encanaillé, ée

Définition du mot Encanaillé, ée : - Cet homme, encanaillé, tomba dans le dernier mépris.


Votre commentaire sur la définition du mot

Encanaillé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur encanaillé, ée
Citations encanaillé, ée | Poèmes encanaillé, ée | Proverbes encanaillé, ée | Dicton encanaillé, ée