Définition Écaillé, ée



Écaillé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : é-kâ-llé, llée, ll mouillées, et non é-k
Etymologie : Wallon, haie ; anc. wallon, escaille ; namurois, scaie ; rouchi, écale ; ital. scaglia ; du germanique : goth. skalja, tuile ; allem. Schale, écaille.

Voir les citations du mot Écaillé, ée
Définition et signification du mot Écaillé, ée

Écaillé, ée

Définition du mot Écaillé, ée : - Dont on a enlevé les écailles. Carpe écaillée.

Définition du mot Écaillé, ée : - Qui se lève, se détache par écailles, par plaques minces et légères. Peau écaillée. Émaillure écaillée. Marbre écaillé.

Définition du mot Écaillé, ée : - Couvert d'écailles. Animaux écaillés.


Votre commentaire sur la définition du mot

Écaillé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur Écaillé, ée
Citations Écaillé, ée | Poèmes Écaillé, ée | Proverbes Écaillé, ée | Dicton Écaillé, ée