Définition Destrier



Destrier
Nature : s. m.
Prononciation : dè-stri-é l'r ne se lie jamais ; au plur
Etymologie : Provenç. destrier, destre ; ital. destriere, destriero ; du bas-latin dextrarius, de dextra, dextre, main droite, à cause que l'on conduisait ces chevaux avec la main droite avant de les monter pour la bataille. Destrier était, dans l'ancienne versification, de deux syllabes ; on peut conjecturer que, dans les mots de ce genre, une des consonnes qui précèdent l'r ne se prononçait pas : detrier, ou que l'i ne se prononçait pas : des-trer ; du moins certains dialectes n'écrivaient pas cet i. Dans tous les cas, ce n'est que vers le milieu du XVIIe siècle, comme on le voit dans le Traité de poésie française du père Mourgues (2e part. ch. 1) qu'il fut décidé que les deux liquides l et r désuniraient l'i d'avec l'e qui le suit, lorsqu'elles seraient précédées d'une consonne dans la même syllabe. Le fait est que, pour nous, elles sont si bien désunies, qu'il nous est impossible de prononcer destrier, ouvrier en deux syllabes.

Voir les citations du mot Destrier
Définition et signification du mot Destrier

Destrier

Définition du mot Destrier : - Dans le langage de la chevalerie et des guerres du moyen âge, cheval de bataille.


Votre commentaire sur la définition du mot

Destrier



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur destrier
Citations destrier | Poèmes destrier | Proverbes destrier | Dicton destrier