Définition Suréchauffé, ée



Suréchauffé, ée
Nature : adj.
Prononciation : su-ré-chô-fé, fée
Etymologie : Le lat. est sambucus, donnant le prov. sambuc, le portug. sabugo et l'ital. sambuco. Mais à côté est sabucus, qui a donné régulièrement l'ancien français seü. Les patois y concordent : Berry, seû, seue, suis, suyau ; wallon, sawe, sawon, sahon ; namur. seusse ; picard, séu ; poitou, seu ; génev. saü, saiu ; vaudois, suau, sahu, sau ; Franche-Comté, saivu, seu ; normand et Maine, seur. Comment les patois ont-ils de seu fait seur, par l'addition d'une r, on ne le sait ; mais le fait est là. De seur il a été facile de passer au diminutif sureau ; on y a passé dès le XIVe siècle. Quant à la forme suzeau du XVIe siècle, elle est due au vice de prononciation qui, chez les Parisiens, au XVe et au XVIe siècles, changeait l'r en z (voy. )

Voir les citations du mot Suréchauffé, ée
Définition et signification du mot Suréchauffé, ée

Suréchauffé, ée

Définition du mot Suréchauffé, ée : - Porté à un degré excessif d'échauffement, de passion.


Votre commentaire sur la définition du mot

Suréchauffé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur suréchauffé, ée
Citations suréchauffé, ée | Poèmes suréchauffé, ée | Proverbes suréchauffé, ée | Dicton suréchauffé, ée