Définition Pleige



Pleige
Nature : s. m.
Prononciation : plè-j'
Etymologie : Prov. pleiu ; vénet. plezo ; sicil. preggiu ; bas-lat. plegius, plegium, plivium, pluvium. Origine incertaine. Saumaise et après lui Ménage le tirent du latin praes, praedis, caution, pleige. Mais Diez objecte que l'u du provençal et le v du bas-latin exigent un mot ayant au radical b ou v, comme dans le provençal beu, de bibit, deu, de debet, escriu, de scribit, etc. Il y a dans le bas-latin pleblum qui signifie district, autorité, et qui vient de plebs ; mais, si la forme convient, le sens ne convient pas. Diez a proposé une autre conjecture : il pense que plevir (d'où pleige) représente le latin praebere, donner, fournir, justifiant le changement de r en l par temple, de tempora, Planchais, de Prancatius pour Pancratius. De praebere il forme un substantif praebium, gage, ôtage. Cette étymologie est ingénieuse ; mais il lui manque des intermédiaires de forme et de sens pour devenir certaine. Il semble que, provisoirement, praes ne peut être ni écarté à cause de son sens précis, ni admis à cause de la difficulté grammaticale.

Voir les citations du mot Pleige
Définition et signification du mot Pleige

Pleige

Définition du mot Pleige : - Ancien terme de jurisprudence. Celui qui sert de garant, de caution.


Votre commentaire sur la définition du mot

Pleige



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur pleige
Citations pleige | Poèmes pleige | Proverbes pleige | Dicton pleige