Définition Berger, ère



Berger, ère
Nature : s. m. et f.
Prononciation : bèr-jé, jê-r' ; l'r de berger ne se lie
Etymologie : Bourguig. borgei, bogei, borgeire ; Berry, barger, bargère ; picard, berker ; norm. bergier (prêtres et bergiers sont des sorciers, dicton du pays de Bayeux) ; provenç. bergier, bergeira ; bas-lat. berbicarius, du bas-lat. berbix, brebis (voy. ). Dans le moyen âge, berger était souvent pris avec une acception injurieuse (homme stupide, grossier, sans valeur), comme on peut voir à l'historique.

Voir les citations du mot Berger, ère
Définition et signification du mot Berger, ère

Berger, ère

Définition du mot Berger, ère : - Gardien. gardienne des bêtes à laine.

Définition du mot Berger, ère : - Fig. Dans la poésie pastorale, amant, amante. Un berger fidèle. Une bergère insensible.

Définition du mot Berger, ère : - L'étoile du berger, la planète Venus.


Votre commentaire sur la définition du mot

Berger, ère



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur berger, ère
Citations berger, ère | Poèmes berger, ère | Proverbes berger, ère | Dicton berger, ère