Définition Truffier, Ière



Truffier, ière
Nature : adj.
Prononciation : tru-fié, fiè-r'
Etymologie : Berry, truffe, pomme de terre ; bourguig. treufe ; provenç. trufa. à côté de cette forme, il y a celles qui n'ont pas d'r : génev. tufelle, pomme de terre. Il y a aussi celles qui commencent par tar : truffes ou tartufles, dans un livre français de 1505 cité par Lamonnoye ; ital. tartuffo ; milanais, tartuffol ; vénit. tartufola ; d'où l'allem. Kartoffel. Le préfixe tar est, suivant Ménage, le représentant du latin terra : terrae tuber. Tout se réduit donc à deux formes essentielles : l'une avec r, l'autre sans r. La forme sans r se rattache très vraisemblablement au latin tuber, ou, au pluriel, tubera, pris au singulier féminin. Maintenant la forme avec r représenterait-elle aussi tubera avec interversion de l'r, comme flestre, du latin fistula ? L'ancienne langue avait truffe ou trufle au sens de tromperie ; Diez pense que c'est le même mot que l'autre truffe, une petite production ayant donné son nom à une chose de néant, chose trompeuse.

Voir les citations du mot Truffier, ière
Définition et signification du mot Truffier, ière

Truffier, Ière

Définition du mot Truffier, Ière : - Qui a rapport aux truffes.

Définition du mot Truffier, Ière : - S. m. Nom donné, dans l'Angoumois, au pourceau habile à découvrir les truffes.


Votre commentaire sur la définition du mot

Truffier, Ière



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur truffier, ière
Citations truffier, ière | Poèmes truffier, ière | Proverbes truffier, ière | Dicton truffier, ière