Définition Trogne



Trogne
Nature : s. f.
Prononciation : tro-gn'
Etymologie : Bourguig. trongne ; patois des Fourgs, trougne. Quelques-uns le tirent du celtique : cornique, trein ; gallois, trwyn, forme récente tron, museau, nez. Diez préfère le vieux scandinave triona, museau de cochon, danois tryna, qui d'ailleurs est voisin des formes celtiques. Toutefois en même temps il se demande s'il ne faudrait pas songer au latin truo, truonis, cormoran, mot qui a été employé figurément pour signifier un homme à grand nez ; mais ici, comme il le remarque, tous les intermédiaires manquent. Lacurne cite les Gesta comitum barcinonensium, cap. XIII, p. 544 du Marca hispanica, où il est parlé d'un Guillaume de Besauduns, qui cognominatur trunnum, eo quod nasum fictitium haberet. Ce texte paraît tout à fait parler en faveur de l'étymologie celtique ou germanique.

Voir les citations du mot Trogne
Définition et signification du mot Trogne

Trogne

Définition du mot Trogne : - Terme familier et de moquerie. Visage.

Définition du mot Trogne : - Particulièrement. Visage enluminé par l'habitude du vin et de la bonne chère.

Définition du mot Trogne : - Arbre mis en têtard, dans quelques pays.


Votre commentaire sur la définition du mot

Trogne



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur trogne
Citations trogne | Poèmes trogne | Proverbes trogne | Dicton trogne