Définition Souillé, ée



Souillé, ée
Nature : part. passé de souil
Prononciation : sou-llé, llée, ll mouillées, et non sou-
Etymologie : Ille-et-Vilaine, souie d'oreiller. M. Jaubert dit qu'il vient de souiller, cette taie étant destinée à empêcher l'oreiller lui-même de se graisser au contact de la tête. Cela est probable M. Roulin le tire du latin sudarium ; mais sudarium ne peut faire souille ou souie.

Voir les citations du mot Souillé, ée
Définition et signification du mot Souillé, ée

Souillé, ée

Définition du mot Souillé, ée : -


Votre commentaire sur la définition du mot

Souillé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur souillé, ée
Citations souillé, ée | Poèmes souillé, ée | Proverbes souillé, ée | Dicton souillé, ée