Définition Serpillière



Serpillière
Nature : s. f.
Prononciation : sèr-pi-llè-r', ll mouillées, et non sèr-
Etymologie : Génev. charpilière, cherpilière ; provenç. sarpelheira ; anc. cat. sarpallera ; espagn. arpillera. Raynouard le rattache au prov. peilla, guenille, haillon, sans s'expliquer sur le préfixe ser. On trouve dans les glossaires du moyen âge serapellinae, serampellinae vestes, et même serapelluies, qui signifie de vieux habits, de vieilles peaux, des peaux de peu de valeur. C'est sans doute le même que serpillière avec un changement de suffixe ; le sens du moins ne fait aucun obstacle : mais serapellinae du bas-latin n'est pas autre chose que le latin xerampelinus, grec, qui se disait d'une étoffe couleur de feuille morte de vigne, c'est-à-dire, comme dit le scoliaste de Juvénal, inter coccineum et muricem. Le moyen âge y vit une vieille étoffe ; et le mot, perdant sans cesse de sa dignité, en vint à signifier une grossière étoffe.

Voir les citations du mot Serpillière
Définition et signification du mot Serpillière

Serpillière

Définition du mot Serpillière : - Toile grosse et claire qui sert à différents usages et entre autres à emballer les marchandises.

Définition du mot Serpillière : - Grosse toile que les marchands mettent au devant de leurs boutiques pour se défendre du soleil.

Définition du mot Serpillière : - Morceau de grosse toile que certains marchands et leurs garçons mettent devant eux en forme de tablier.

Définition du mot Serpillière : - Par extension, linceul pour ensevelir les gens très pauvres.


Votre commentaire sur la définition du mot

Serpillière



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur serpillière
Citations serpillière | Poèmes serpillière | Proverbes serpillière | Dicton serpillière