Définition Rature



Rature
Nature : s. f.
Prononciation : ra-tu-r'
Etymologie : L'ancien verbe rater, qui signifiait effacer : XIVe siècle : Et aussi rata le dit prestre une lettre scellée du grant scel, DU CANGE, rattare ; Il rata et osta un x sur la somme de xij c. frans, AMYOT, ib. Rature a aussi bien le sens de racler que celui de raturer. Ratter ou rater représente phonétiquement un dérivé du lat. raptus, enlèvement, qui, en effet, avait donné rat ; il signifierait enlever ; mais de là à racler, effacer, les intermédiaires manquent. D'un autre côté, l'ancienne langue a raté, rongé par les rats ; d'où rature a pu signifier rongeure de rat, comme le provençal ratonadura ; mais là aussi les intermédiaires manquent. Toutefois rater, ronger, est plus voisin de racler, que ne le serait rater, enlever, s'il existait. Quelques-uns pensent que rater est pour gratter.

Voir les citations du mot Rature
Définition et signification du mot Rature

Rature

Définition du mot Rature : - Synonyme de raclure. Quand on voulait faire l'essai d'une masse d'argent, on en tirait quelques grains, par le moyen d'un petit instrument nommé échoppe ; on mettait cette petite quantité d'argent sur des charbons ardents, et on jugeait de son titre par sa couleur plus ou moins blanche ; cette méthode s'appelait faire l'essai à la rature ou à l'échoppe, Dict. des arts et mét. Essayeur.

Définition du mot Rature : - Par extension, trait de plume passé sur ce qu'on a écrit (le trait ainsi passé étant comparé à une raclure).


Votre commentaire sur la définition du mot

Rature



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur rature
Citations rature | Poèmes rature | Proverbes rature | Dicton rature