Définition Ramé, ée



Ramé, ée
Nature : part. passé de ramer
Prononciation : ra-mé, mée
Etymologie : Espagn. et portug. resma ; ital. risma ; dan. riis ; suéd. ris ; angl. ream ; holl. riem. D'après Souza, ce mot vient de l'arabe rizma, paquet d'habits. M. Dozy, Gloss. p. 333, a mis hors de doute cette étymologie, montrant que rizma signifiait ballot en général, et, en particulier, ballot de papier, rame. Dans le passage en Occident, l's s'est perdue en plusieurs langues. à l'objection de Diez qu'il est contre la vraisemblance que l'Europe eût reçu ce mot des Arabes, il oppose que le papier de coton, qui précéda le papier de chiffon, avait en Espagne des fabriques renommées, d'où les chrétiens le tiraient. Il faut remarquer en outre que l'ancien français est raime, ce qui lève la difficulté de l'a de rame et le met d'accord avec l'i de risma ; rame est une altération de rayme. Avec cela tombe l'étymologie du grec, nombre, proposée par Muratori, et appuyée par Diez.

Voir les citations du mot Ramé, ée
Définition et signification du mot Ramé, ée

Ramé, ée

Définition du mot Ramé, ée : - Haricots ramés, haricots garnis de rames.


Votre commentaire sur la définition du mot

Ramé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur ramé, ée
Citations ramé, ée | Poèmes ramé, ée | Proverbes ramé, ée | Dicton ramé, ée