Définition Ouï, ïe



Ouï, ïe
Nature : part. passé d'ouïr
Prononciation : ou-i, ie
Etymologie : La forme primitive est oïl, toujours dissyllabe, et formée du latin hoc illud, oui cela (hoc ayant pris le sens de oui : Ne dit ne o ne non, R. de Cambrai 264) ; oïl est donc fait comme nennil, qui représente non illud, non cela. Picard, awi ; Berry, voui ; wallon, awoi, dans lequel Grandgagnage regarde l'a comme prosthétique ; bourguig. vouei ; différents dialectes cités par Grandgagnage ai, âï, oï. On trouve dans les anciens textes, quoique rarement, des formes singulières de ce mot : oal, ouail, ol, odil.

Voir les citations du mot Ouï, ïe
Définition et signification du mot Ouï, ïe

Ouï, ïe

Définition du mot Ouï, ïe : - Qu'on a entendu.

Définition du mot Ouï, ïe : - En termes de procédure, ouï le rapport d'un tel.


Votre commentaire sur la définition du mot

Ouï, ïe



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur ouï, ïe
Citations ouï, ïe | Poèmes ouï, ïe | Proverbes ouï, ïe | Dicton ouï, ïe