Définition Ôté, ée



Ôté, ée
Nature : part. passé d'ôter
Prononciation : ô-té, tée
Etymologie : Provenç. ostatge ; anc. catal. hostatge ; anc. espagn. hostage ; ital. ostaggio ; bas-lat. ostaticum, hostaticum, contraction de obsidaticum, dérivé de obsidatus, gage. Obsidatus est une forme dérivée, après les temps classiques, de obses, obsidis, otage, qui vient de obsidere, occuper, posséder, de ob, et sidere, être assis (voy. ).

Voir les citations du mot Ôté, ée
Définition et signification du mot Ôté, ée

Ôté, ée

Définition du mot Ôté, ée : - Tiré hors de sa place. Les livres ôtés de la bibliothèque et portés dans un grenier.

Définition du mot Ôté, ée : - Ôté, prép. Hormis, excepté. Ôté deux ou trois chapitres, cet ouvrage est excellent.


Votre commentaire sur la définition du mot

Ôté, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur Ôté, ée
Citations Ôté, ée | Poèmes Ôté, ée | Proverbes Ôté, ée | Dicton Ôté, ée