Définition Coulé, ée



Coulé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : kou-lé, lée
Etymologie : Bas-latin, culla. Ce paraît être une contraction, bien qu'elle soit forte, de cuculla, cucullus, capuchon, qui a donné régulièrement : provenç. cogula ; catal. cugulla ; espagn. cogulla ; ital. cucullo. Mais on a un exemple d'une aussi forte contraction dans l'ancien français couz, qui veut dire et représente cocu ; provenç. cogul. On remarquera aussi que cuculla veut dire capuchon ; mais on trouve cuculla dans des textes du moyen âge avec le sens de froc.

Voir les citations du mot Coulé, ée
Définition et signification du mot Coulé, ée

Coulé, ée

Définition du mot Coulé, ée : - Introduit en coulant. Du plomb coulé dans les creux.

Définition du mot Coulé, ée : - Coulé à fond, ou, simplement, coulé, enfoncé au fond de l'eau. Le navire coulé par une bordée d'artillerie.

Définition du mot Coulé, ée : - Glissé furtivement. Quelques pistoles coulées adroitement dans sa main. Un mot important coulé dans l'oreille.

Définition du mot Coulé, ée : - Terme de gravure. Traits coulés, tailles coulées, traits, tailles qui suivent avec aisance la direction d'un contour.

Définition du mot Coulé, ée : - Qui n'a pas noué, en parlant des fleurs et des boutons à fruit des plantes. Fleurs coulées. Fruits coulés. Blé coulé.


Votre commentaire sur la définition du mot

Coulé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur coulé, ée
Citations coulé, ée | Poèmes coulé, ée | Proverbes coulé, ée | Dicton coulé, ée