Définition Cillé, ée



Cillé, ée
Nature : part. passé.
Prononciation : si-llé, llée, ll mouillées
Etymologie : Provenç. cilici, cirici, selitz ; espagn. cilicio ; ital. ciliccio ; de cilicium, étoffe de poil de chèvre, du grec, étoffe ainsi nommée à cause qu'elle se faisait avec du poil de chèvres de Cilicie.

Voir les citations du mot Cillé, ée
Définition et signification du mot Cillé, ée

Cillé, ée

Définition du mot Cillé, ée : - Garni de cils. Cheval cillé, cheval sur qui des poils blancs se montrent vers l'arcade orbitaire.

Définition du mot Cillé, ée : - Fermé.


Votre commentaire sur la définition du mot

Cillé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur cillé, ée
Citations cillé, ée | Poèmes cillé, ée | Proverbes cillé, ée | Dicton cillé, ée