Définition Harassé, ée



Harassé, ée
Nature : part. passé de haras
Prononciation : ha-ra-sé, sée
Etymologie : Bas-lat. haracium. Il y a dans le latin hara, toit à porcs, et dans le bas-latin hara cunicularia, garenne à lapins ; la signification ne convient guère. Diez rejette l'anc. h. allem. hari, troupe, parce que la signification en est trop générale, et qu'il aurait donné harias et non haras ; mais il signale comme bien plus approprié l'arabe faras, cheval, dit collectivement (comme, dans le provençal moderne, ego, qui signifie proprement cavale, se dit collectivement pour haras). Toutefois il s'objecte à lui-même que, pour justifier cette étymologie, il faudrait ou, dans le français, faras, ou, dans le bas-latin, faracium. Voilà maintenant farat trouvé dans Bercheure (voy. l'historique) ; la conjecture de Diez devient donc tout à fait vraisemblable ; d'autant plus que l'arabe faras a pénétré dans l'Occident de différents côtés : espagn. alfaraz, cheval de la cavalerie maure ; bas-grec, cheval de race ; bas-latin, farius, même sens, et très probablement l'anc. français auferant, coursier.

Voir les citations du mot Harassé, ée
Définition et signification du mot Harassé, ée

Harassé, ée

Définition du mot Harassé, ée : - Épuisé de fatigue.


Votre commentaire sur la définition du mot

Harassé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur harassé, ée
Citations harassé, ée | Poèmes harassé, ée | Proverbes harassé, ée | Dicton harassé, ée