Définition Grêlé, ée



Grêlé, ée
Nature : part. passé de grêle
Prononciation : grê-lé, lée
Etymologie : Bourg. graule ; picard (dans certains eantons), grieu, et au plur. gris, grêle ; prov. gressa, greza. Diez y voit le même radical que dans grésil (voy. ), c'est-à-dire un dérivé de grés (grés-il), à cause de la forme grenue comme le grès. Cette opinion est plus vraisemblable que celle de du Cange, qui déduisait grêle du latin gracilis, quod minutatim cadat grando.

Voir les citations du mot Grêlé, ée
Définition et signification du mot Grêlé, ée

Grêlé, ée

Définition du mot Grêlé, ée : - Frappé par la grêle.

Définition du mot Grêlé, ée : - Fig. Marqué de la petite vérole. Il a le visage tout grêlé. Il est fort grêlé.

Définition du mot Grêlé, ée : - Terme de blason. Il se dit des couronnes de marquis ou de comte qui sont chargées d'un rang de grosses perles rondes, comme si c'était une grêle de perles qui fût tombée dessus.


Votre commentaire sur la définition du mot

Grêlé, ée



Les définitions

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies

Les synonymes

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


Citations, Dictons, Proverbes et Poèmes sur grêlé, ée
Citations grêlé, ée | Poèmes grêlé, ée | Proverbes grêlé, ée | Dicton grêlé, ée