Définition du mot défense



Sommaire

Définition du mot défense

Définition du mot défense |

Définition : (fr-rég|de.f??s) défense (f) ° Action de défendre, de se défendre. - Prendre les armes pour la défense de son pays, de la religion. - S’armer pour la commune défense, pour sa propre défense. - Être dans le cas de légitime défense. - Se mettre en défense, en état de défense, Se mettre en état de se défendre. ° (mili) Action ou manière de défendre une place, un poste, etc., de s’y défendre. - La défense de cette place lui fut confiée. - Traité de l’attaque et de la défense des places fortes. - Ligne de défense. - Faire une belle défense, résister longtemps à quelque proposition, à quelque sollicitation, etc. ° (term|Au pluriel) (ucf|fortification)s, ce qui sert à garantir, à couvrir une place. - Démolir les défenses d’une place. ° En termes d’Eaux et forêts, - Ce bois est en défense, Il est en tel état de force qu’on n’a plus besoin d’empêcher les bestiaux d’y aller. ° (droit) Action de défendre quelqu’un contre une accusation soit en justice, soit dans les rapports sociaux. - La défense de sa cause. - Prendre la défense de l’accusé. - Qu’avez- vous à dire pour votre défense ? - On ne voulut point écouter ma défense. ° ° (dro) Ce qu’on répond, par écrit et par ministère d’avoué, à la demande de sa partie. ° - Donner, fournir, faire signifier ses défenses. ° Chacune des deux longues dents, canines ou incisives, qui sortent de la bouche de certains quadrupèdes et dont ils se servent pour se défendre. - Les défenses du sanglier, de l’éléphant. ° Prohibition, interdiction. - On lui a fait défense de récidiver. - Défense expresse de passer en tel endroit, de toucher à telle chose. ° (droit) Interdiction de procéder. - Jugement, arrêt de défense, de défenses, ou simplement Défenses, jugement qui défend de procéder, de passer outre à l’exécution de quelque chose. - Obtenir des défenses. - Faire lever des défenses.

Étymologie - antonyme - synonyme - homonyme - expression du mot défense

Expression : avocat de la défense Il n’a pas de défense, il ne sait pas se défendre contre les railleurs, la malveillance, la séduction. légitime défense
Approchant : défendable, défendre, défendu, défenseur, défensif

Votre commentaire sur la définition du mot
défense


Les définitions
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Rechercher une définition Trouver des poésies
Les synonymes
A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z


défense
Etendez votre recherche :
Citation défense | Citation sur défense | Poèmes défense | Proverbes défense | Petites phrases sur défense | Rime avec défense |


Les définitions sont issues du Wiktionnaire , et s’inscrivent dans la licence de documentation libre GNU et Creative Commons by-sa 3.0 : Elles sont disponibles sous licence Creative Commons attribution partage à l’identique ; d’autres termes peuvent s’appliquer. Voyez les termes d’utilisation pour plus de détails.